Santé. Le gouvernement sollicite un budget de 207 milliards de Fcfa

Il connaîtra une augmentation de 31 milliards de Fcfa par rapport à celui de 2018, si l’Assemblée nationale n’amende pas le projet de loi de finances 2019.  

207 milliards 943 millions de Fcfa. Tel est le montant du budget que requiert le ministère de la Santé publique (Minsanté), pour l’exercice 2019. Soit une augmentation de 31 milliards de Fcfa par rapport à celui de 2018, si l’Assemblée nationale n’amende pas le projet de loi de finances 2019 déposé par le gouvernement le 16 novembre 2018. Les programmes consacrés audit budget proposé sont la gouvernance et appui institutionnel dans le secteur santé, qui s’octroie 47 milliards 458 millions 038 Fcfa; la prise en charge des cas elle, a été budgétisée à 98 milliards 241 millions 013 Fcfa.

Ici, l’objectif est de réduire la létalité hospitalière et communautaire des maladies prioritaires transmissibles, non transmissibles, ainsi que la mortalité maternelle et infanto-juvénile. 47 milliards 154 millions 508 de Fcfa seront consacrés à la prévention de la maladie, avec pour objectif d’améliorer la couverture des interventions de préventions de la maladie.

La promotion de la santé n’est pas en reste et a un budget prévisionnel de 15 milliards 049 millions 504 Fcfa. Son objectif est d’agir sur les déterminants de la Santé et donner aux individus les moyens de maîtriser et d’améliorer leur état de santé. Dans ce volet, on trouvera comme indicateur, le pourcentage des DS menant la promotion sur l’utilisation des latrines et le taux de malnutrition aigu global chez les enfants de moins de 5 ans.

Depuis 2011, le budget santé du Cameroun oscille entre 5,5% et 7%. Pourtant, la déclaration d’Abuja qui recommande que les Etats allouent 15% de leur budget au financement de la santé. Dans le volet des ressources financières présentées par le ministère, on constate que la dépense totale de santé / habitant est de 3 400 Francs CFA par an alors que le paiement direct des ménages qui représente 70% est jugé « très élevé »

En ce qui concerne le niveau de couverture santé de la population, selon les données officielles, seulement 6,46% de des camerounais sont couverts par un mécanisme de protection sociale en matière de santé, alors que la grande majorité ne bénéficie d’aucun dispositif de protection, et doit continuer de supporter sur fonds propres, les dépenses directes de santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s